Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 13:35

- J'ai imaginé de me fabriquer, de mes propres mains, un beau pantin de bois ; mais un pantin merveilleux, qui
saurait danser, manier l'épée et faire le saut périlleux. Je ferai le tour du monde avec ce pantin, pour gagner mon
quignon de pain et mon verre de vin ; qu'en pensez-vous ?
- Bravo, Polenta ! cria la petite voix, toujours la même petite voix, dont on ne comprenait pas d'où elle pouvait sortir. En s'entendant appeler Polenta, compère Geppetto devint, de colère, rouge comme une tomate, et se tournant vers le menuisier, il lui dit, fou furieux :
- Pourquoi m'insultez-vous ?
- Vous insulter ?
- Vous m'avez appelé Polenta !...
- Ce n'est pas moi.
- Mais moi-même, sans doute ? Et moi, je dis que c'est vous !
- Non !
- Si !
- Non !
- Si !
Et, s'échauffant toujours davantage, ils passèrent des paroles aux actes, s'empoignèrent, s'égratignèrent, se mordirent en se rouant de coups. Le combat terminé, Maître Antoine se retrouva avec la perruque jaune de Geppetto entre les mains, et Geppetto s'aperçut qu'il tenait dans sa bouche la perruque grisonnante du menuisier.
- Rends-moi ma perruque ! cria Maître Antoine.
- Et toi, rends-moi la mienne, et refaisons la paix.
Les deux petits vieux reprirent chacun leur perruque, se serrèrent la main et jurèrent de rester bons amis toute leur vie.
- Que puis-je faire pour vous, compère Geppetto ? dit le menuisier, en signe de réconciliation.
- Je voudrais un peu de bois pour fabriquer mon pantin ; vous me le donnez ? Maître Antoine, tout content, alla tout de suite prendre sur le banc ce morceau de bois qui lui avait causé tant de frayeurs. Mais au moment où il allait le remettre à son vieil ami, le morceau de bois donna une forte secousse, et, lui glissant brutalement des mains, il alla frapper avec violence les tibias du pauvre Geppetto.
- Ah ! c'est de cette façon charmante, Maître Antoine, que vous faites vos cadeaux ? Vous m'avez quasiment estropié!
- Je vous jure que ce n'est pas moi !
- C'est moi-même, sans doute !...
- Tout vient de ce bois...
- Certes, de ce bois; j'en sais quelque chose: mais c'est vous qui me l'avez lancé dans les jambes !
- Je ne vous l'ai pas lancé !
- Menteur !
- Geppetto, ne m'insultez pas, ou je vous appelle Polenta !...
- Ane !
- Polenta !
- Bourrique !
- Polenta !
- Vilain petit singe !
- Polenta ! En s'entendant appeler Polenta pour la troisième fois, Geppetto devint fou furieux et se jeta sur le menuisier; et ce fut une volée de coups de part et d'autre! La bataille terminée, Maître Antoine se retrouva avec deux égratignures de plus sur le nez, et l'autre avec deux boutons de moins à son gilet ; de telle sorte qu'ils étaient quittes. Ils se serrèrent la main et jurèrent de rester bons amis toute leur vie. Alors Geppetto prit sous le bras son bien, cet excellent morceau de bois, et après avoir remercié Maître Antoine, il s'en retourna chez lui en
boitillant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha
commenter cet article

commentaires

Une Recette ?

Miam-slurp !

iconesalade.jpgiconesoupe.jpgiconetartesalee.jpg




iconelegume-copie-1.jpg
iconedessertsfruites.jpgiconegateaux.jpgnuageentremets-copie-1.jpgiconegaufrecrepe.jpgmoduleboisson.jpgiconepain.jpgiconesans.jpgiconearcenciel.jpg 

Jour Après Jour...

Ils aiment !

Blogs à Croquer Recettes de cuisine

Référencé par Blogtrafic

Parents, Lisez !